Top

Hop c’est partit pour la semaine photo ! Alors aujourd’hui on commence par un article sur le papier Impossible Project.
Ceux et celles qui me suivent depuis longtemps savent que j’ai un peu beaucoup la passion des appareils photos Polaroid.
Je les collectionne depuis bientôt 7 ans, impossible de les laisser quand je les trouve en vide-grenier. Au début ils étaient dans une malle, puis ils ont vite été nombreux, j’ai trouvé mon Graal avec le Barbie et même ma toute première Une sur Hellocoton était avec cet article sur mes polas. J’ai envie de dire : polaroid je t’aime ♥__♥
Je t’aime mais tes papiers sont chers.
La faute à l’arrêt de la production des « vrais » papiers pola, ils sont de plus en plus recherchés. J’ai pu trouver plein de papiers encore dans les appareils sur les brocantes, des pellicules encore neuves, mais c’est tout de même de plus en plus rare maintenant.
La seule alternative : le papier Impossible. Des anciens employés Polaroid ont racheté des machines restantes et ont créés de nouvelles émulsions.
Aujourd’hui on trouve donc des papiers Impossible en commerce, vendu par pack de 8 entre 21 et 25€ selon les types de papiers.
On va donc parler trucs et astuces pour bien développer ses petits polaroids Impossible car à ce prix là ce serait bête de se rater.

impossible-b&w-4

Afin de bien développer ce papier Impossible il y a pas de petit trucs à savoir, car non le papier Impossible n’est pas exactement comme le papier polaroid que l’on connaît.
Mais vous allez voir c’est pas trop compliqué de dépoussiérer ses polas et d’avoir de chouettes clichés.

Pour les pellicules 600 B&W IMPOSSIBLE
L’appareil :

Comme son nom l’indique ce sont des papiers pour 600.
Comprendre tous les polaroids qui commencent par 6**. Ce sont en général les plus communs, les plus facilement trouvables, vous pouvez retrouver la liste de tous les appareils 600 qui conviennent sur Polaroid Passion.
La cartouche :
Tout est comme sur les anciens polaroids, la pile est contenu dans la cartouche.
Elle se converse en dessous de 21 degrés, si vous ne l’utilisez pas de suite vous pouvez-même la mettre au frigo surtout si c’est l’été.
Mettre la cartouche dans l’appareil :
Ouvrez le dessous de votre pola, ouvrez-votre cartouche et insérez-là comme dans un pola normal. Une première photo va sortir de suite, c’est un papier noir qui protège votre ramette d’instantané (comme sur un Instax).
Prendre une photo nette :
Si vous êtes newbie en pola, oubliez les photos prises très près. La mise au point sera difficile, à moins d’avoir un mètre sur vous et de savoir la distance exacte de votre prise et de pouvoir mesurer pour tout régler. Privilégiez les paysages, les personnes au niveau de la taille, l’architecture…
Le développement :
Le papier Impossible doit rester dans le noir pendant quelques minutes qui varient selon les types de papier. Pour la verison B&W il faut absolument le conserver dans le noir pendant 10mn au minimum. Mon astuce c’est de prendre une pochette qui se ferme bien et de mettre le papier dès sa sortie de l’appareil dedans. Il faut veiller à ce qu’elle se referme bien pour ne pas laisser passer la lumière.
Jouer avec le froid et le chaud :
Si vous voulez des contrastes plus marqués sur vos photos, vous pouvez mettre votre pochette au frigo le temps du développement. J’ai utilisé cette technique et je trouve le résultat plutôt cool avec des teintes plus marquées. Au contraire si votre photo est trop claire au développement vous pouvez tricher en la chauffant avec votre sèche cheveux pour accentuer le contraste.
Idées photos : 
Vous pouvez trouvez plein d’astuces, de DIY et d’idées photos sur le super livre Instant Love qui est un régal à regarder et à lire. A la fin vous avez par exemple un portfolio qui est très inspirant.

impossible-b&w-2 impossible-b&w-3 impossible-b&w-5 impossible-b&w-6 polaroid

Demain je vous montre mes derniers clichés et tips pour le papier Impossible en couleur.
En attendant je vous laisse avec mes polas B&W scannés pour que vous vous fassiez une idée (et je me rend compte que mon scanner est en fin de vie comparé à la dernière photo scannée à mon travail ^^).
J’ai aussi d’autres clichés fait à la plage mais vu qu’Alice et son pote Gaspard ont les fesses à l’air dessus elles resteront cachées ^__^

polaroid-a polaroid-b polaroid-d polaroid-e look-rentree-1

J’ai aussi une FAQ sur les polaroids qui peut répondre à certaines de vos questions.
Pour des informations plus poussées, je vous invite à vous rendre sur le site Impossible et Polaroid Passion.
Pour retrouver toute la gamme de papier Impossible c’est par ici.

Blogueuse depuis 2009 dans la vie je suis Infographiste, web-designeuse et illustratrice. Je vis à Narbonne avec Jeff et Alice, Pixel notre chat et Géniale notre Tortue. Le blog est une sorte de carnet de bord de mes trouvailles vintages, ma passion pour la photographie et nos voyages. Welcome ♥

Comments:

  • 4 novembre 2014

    Héhé, t’es trop belle sur ton selfie !

    reply...
  • 5 novembre 2014

    j’aurais du avoir ton article avant de faire des tests avec le mien ;o) je ne savais pas qu’il fallait les laisser dans le noir (ça m’apprendra a lire la notice!)
    du coup c’etait trop clair…
    et au prix des cartouches, j’economise un peu.. je referais des tests!

    reply...
  • 5 novembre 2014

    Merci pour ces astuces. On est « tombés » dans le polaroid il y a deux ou trois ans lorsqu’on a vu un reportage sur Arte. Il y avait des démarches très artistiques, c’était fascinant. Après on s’est aussi lancés dans l’argentique (moi relancée car j’avais déjà un reflex au lycée ^^). C’est un moyen de prendre le temps, de réfléchir à la photo.
    C’est vrai que les films Impossible sont sensibles et il faut vite les cacher pour le développement. Je me suis fait avoir la première fois car dans mes souvenirs d’enfance, on tenait la photo Polaroid dans la main et on regardait apparaître l’image comme par magie. En tout cas, je suis vraiment tentée par les films B&W, je vais peut-être me prendre une pellicule pour cet hiver. ^^

    reply...
  • MarieB "lableuze"

    5 novembre 2014

    Coucou Poulette !! vive le polaaaaaaa !! j’aime trop ! Je regrette juste que les peloches soient si chères…….. T’as vu sur tes deux premiers clichés, Alice et toi regardez dans la même direction et comme dit St Exupéry « Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction » !! Et en plus, il y a des messages subliminaux en arrière-plan : « happy » et « I love you » !!! J’adooore ! Biiiiiises…

    reply...
  • ludo

    9 novembre 2014

    j ai bien connu le system polaroid cela était de bonne qualité est fiable ,rien a voir avec les résultats improbable et ruineux de impossible projet qui porte bien son nom ,personne aurait acheté le système polaroid si les résultat était du niveau de impossible projet ;.il existe toujours le système Fuji de qualité très supérieur avec des appareilles neuf et des films de qualité ,les polaroid type e100 utilise les films fuji de plus certain de la serie e 100 dispose de mise aux point et la surimpression et télémètre pour faire le point .les films impossible projet c est la roulette russe, irrégularité de développements manque de contraste et taches

    reply...
  • Elise

    9 mai 2015

    Et bien et bien… je découvre ton blog depuis quelques jours, moi et ma nouvelle addiction aux vieux appareils, ON VALIDE à mort! Mes premières impossible project sont en chemin, je vais enfin pouvoir tester mon polaroid Barbie (qui était aussi mon Graal… enfin avant que je découvre les autres… tous les autres!)
    Je vais guetter tes articles de près désormais!

    reply...
  • Emma

    5 septembre 2015

    Super Article! Petite question: est-ce que les photos peuvent être en contact? En fait, une fois sorties, les photos doivent être mises dans le noir (boîte, pochette,..) si j’ai bien compris. Donc je voulais savoir si il était possible de prendre deux photos « rapidement » et de les mettre dans la même pochette? Le contact ne risque pas d’endommager le développement?

    reply...
  • 6 novembre 2015

    Bonjour,
    Ton article est super intéressant mais j’aurais des questions plus techniques à te demander ! Serait-il possible de communiquer par mail ?
    claire.picheyre@gmail.com

    Bonne continuation,

    reply...
  • sandy

    13 mars 2016

    Bonjour,

    Ton site est génial ! J’ai une question peut être un peu con con mais sait on jamais. Est ce qu’on peut utiliser ces films pour le lomo instant ? (je sais que le nom désigne les pola 600 mais si jamais on peut les insérer dans d’autres appareils)

    Sandy

    reply...
  • sylvain

    4 août 2016

    salutations à toi et merci pour ton blog. je tombe dans le polaroid par « héritage ».
    En effet, j’ai récupéré il y a de temps un polaroid 640 qui appartenait à mon grand père. il n’avait plus servit depuis 1997. il m’a fallu le tester pour vérifié sont état. il n’a pas fonctionné avec la première pellicule que je lui ai mise. mais comme j’en avais commandée plusieurs…la deuxième fus la bonne…quel bonheur…
    demain je pars en vacance et je l’amène avec moi pour tenter de faire quelques clichés sympa. je vais suivre tes conseil sur les stockages et développement.
    merci encore. ;)

    reply...

post a comment