24 janvier 2017 5 Comments freelance

Freelance #1 comment se lancer avec le congé pour création d’entreprise

work-poulettemagique2

Aujourd’hui j’avais envie de faire un point sur mes 3 (presque 4) premiers mois en tant que freelance.
Le fait est que j’ai tellement de choses à vous dire que je ne sais même plus par quel angle aborder l’article ^^ J’ai aussi eu tout plein de questions en commentaires, par mail et messages privés sur Instagram, du coup j’ai décidé de faire un premier post sur la manière donc je me suis lancée avec un moyen de quitter son entreprise sans vraiment la quitter et qui j’espère vous aidera à vous lancer à votre tour…

Comment savoir quand c’est le bon moment de se lancer ?

Je travaillais depuis 10 ans en agence et j’avais de plus de en plus de travail en freelance via le blog, les magazines et des créations de sites web. Je faisais les trajets tous les jours depuis 10 ans et la fatigue commençait à s’accumuler car je gérai seule le matin et à pied le dépôt d’Alice à son école et je jonglais entre Narbonne pour vivre, Béziers pour travailler et Carcassonne pour Jeff.
J’avais aussi un gros sentiment de frustration car je n’arrivais pas à trouver le temps de faire des DIY vraiment poussés et de prendre le temps de souffler le week-end ou le soir car tout mon travail en freelance prenait le pas sur mes heures libres. Du coup j’ai commencé par vouloir aménager mon travail en travaillant plus de jours à distance mais cela a été refusé.
Ce refus a été comme un coup de pied aux fesses et d’un coup j’ai su que je devais partir et me lancer, c’était le moment.
J’ai donc décidé de demander un rupture conventionnelle pour me lancer, mais idem ma direction l’a refusé.
Alors j’ai cherché à trouver un moyen de quitter mon travail sans démissionner et j’ai opté pour …
le congé pour création d’entreprise

Le point sur le congé pour création d’entreprise

Le congé pour création d’entreprise permet de partir 1 an de son travail ET de récupérer son poste et son salaire si son projet ne réussit pas.
Pour résumer on part de son entreprise avec 2 mois de préavis et sans chômage MAIS avec la sécurité de retrouver son poste si on se loupe.
C’est rassurant dans le sens où l’on ne perd pas son poste et que l’on a donc un filet de secour, mais il faut pouvoir avoir de quoi se sortir un salaire rapidement.
Si vous créez votre entreprise en tant que Auto Entrepreneur vous pouvez bénéficier l’ACCRE, c’est une allocation pour vous lancer en tant que AE et clairement c’est un chouette coup de pouce si vous y avez droit.
Dans mon cas je suis AE depuis plus de 5 ans (bye bye l’ACCRE) donc je suis partit en mode « youhouuu faut que je me bouge les fesses », mais comme j’avais déjà quelques clients réguliers et que le blog est un chouette portfolio tout s’est très bien goupillé.
Par contre je vous avoue que j’ai encore quelques bouffée d’angoisses et j’essaye de me projeter loin pour voir venir et anticiper l’évolution de mon entreprise. J’ai aussi encore du mal à réaliser que je suis une vrai entrepreneuse mais j’aime de plus en plus l’idée et je suis en mode GIRLZPOWA ♥

Les organismes qui peuvent vous aider

Pour bien savoir quel statut prendre et si je devais changer mon statut de AE je suis allée à la Chambre des Commerces et de l’Industrie ou j’ai rencontré une conseillère et expliqué mon projet.
Ca m’a fait du bien de poser tout à plat, d’avoir des conseils et d’expliquer mon projet.
Pour le moment je suis encore AE mais en 2017 je vais surement changer et ma priorité est de contacter un comptable et un avocat pour la rédaction de contrats.

Définir son projet

Comme je suis un peu volubile, j’ai tendance à partir dans tous les sens alors j’ai définit au préalable tout ce que je souhaité mettre en place pour mon entreprise.
Trois mois plus tard ma ligne de route a un peu changé avec un tri dans mes activités. Au début on accepte beaucoup de projet sous la peur de manquer de travail et avec le temps j’ai pris le partit de choisir des projets plus gros, dans une démarche de collaboration sur du long terme au lieu de pleins petites interventions.
J’ai aussi développé des nouvelles prestations et commencé mon portfolio en ligne pour y voir plus clair (faire mon site m’a aussi permit de poser des mots et d’avoir une vue sur mon travail ^^).
J’ai aussi organisé ma vie autrement, j’ai beaucoup plus de temps pour Alice et Jeff, pour mes clients et pour chercher l’inspiration mais ça ce sera dans le prochain épisode de 3615 #maviedefreelance ^^