22 novembre 2019 0 Comments Kids

Hatoppyday par Ducray, comment vivre avec une peau atopique : conseils et astuces

Aujourd’hui nous allons parler d’atopie et plus particulièrement de l’évènement organisé par les laboratoires Ducray à Toulouse samedi dernier.
Mais avant de revenir en image sur l’évènement je me suis rendue compte lors de vos questions sur Instagram que la définition de peau atopique n’était pas claire, peu de gens savent en général ce qu’est une peau atopique et les désagréments que cela amène chez le nourrisson, l’enfant ou l’adulte.

La peau atopique (ou eczéma atopique)

Une peau atopique est une peau très sensible aux inflamations de la peau. On repère très facilement les premiers cas de peau atopique chez le nourrisson et l’enfant car cela entraine une sècheresse cutanée associée à des lésions de type eczéma (rougeurs et démangeaisons, vésicules, suintement et croûtes) qui évoluent par poussées.
Par exemple ici depuis qu’elle est née Alice se gratte la peau jusqu’à se griffer, elle ne s’en rend pas compte et le fait aussi dans son sommeil. Pour palier à cette peau qui la démange il faut hydrater, encore et toujours au moins une fois par jour pour éviter les poussées et autres démangeaisons avec de la crème spécialement conçue pour reconstituer des couches de « gras ». Cette crème va imperméabiliser la peau qui sans cette protection est trop sensible.
Maintenant Alice est grande, elle peut me dire seule qu’elle a des démangeaisons, que la peau lui pique, mais lorsque l’on a des nourrissons cela peut vite devenir un enfer pour le bébé et les parents car il souffre et ne peut pas communiquer facilement…
Cerise sur le gâteau les enfants ou adultes sensibles ayant une peau atopique sont beaucoup plus sensibles au rhinite allergique ou encore à l’asthme (c’est mon cas).
En France 1 enfant sur 10 est concerné, le stress et notre environnement sont des facteurs à prendre en compte pour ralentir les poussées et un traitement quotidien est vraiment nécessaire pour bien vivre avec sa peau atopique.

La dermatite séborrhéique chez l’adulte

Autre joie de la peau atopique, j’ai de mon côté une dermatite séborrhéique. Ce sont des plaques qui peuvent se loger autour du sillon naso-génien, des ailes du nez, de racine du cuir chevelu, des sourcils, des paupières et du conduit auditif externe. En temps normal si j’hydrate bien ma peau et que j’utilise un shampoing adapté (je vous en parlerai plus tard pour le cuir chevelu car on est nombreux(ses) à être touché(e)s je vis sans soucis et sans plaques. Par contre si j’oublie d’hydrater, si j’ai un gros stress : BOOM elles sortent et j’utilise en parallèle une crème avec des corticoïdes car c’est le seul moyen de calmer les démangeaisons (évidemment c’est sur prescription et pareil pour les poussées chez les nourrissons il ne faut pas hésiter si votre dermatologue vous le prescrit, c’est inévitable pour les poussées).
La peau atopique en général est un héritage génétique, ici ma maman est sujette aussi à ces soucis, Alice a hérité des démangeaisons (je touche du bois car je n’ai jamais remarqué de plaques séborrhées chez elle) et il ne faut pas forcément le prendre à la légère car au quotidien si la peau atopique n’est pas soignée cela peut engendrer de gros complexes, des moqueries, un mal-être et un inconfort avec les démangeaisons.

Comment soigner la peau atopique au quotidien

Lors de la journée organisée par les Laboratoires Ducray avec Mumtobeparty, nous avons eu trois ateliers pour apprendre à soigner notre peau et découvrir la gamme de produits de la marque.
Lors du premier atelier nous avons eu un cours de broderie avec Ginacie et Alice a adoré (tellement que je suis allée lui acheter un kit pour qu’elle brode seule ^^).

Puis nous avons eu un cours de bien-être et massage. Comme je l’indiquais plus haut, le bien-être et la gestion du stress fait parti intégrante du traitement pour la peau atopique. C’est hyper important de travailler sa respiration, de méditer ou faire du yoga si on le peut ♥ Nous avons pu aussi tester les différentes textures des produits Ducray et détecter les différences entre le baume et la crème. Alice est super fan du baume qui enveloppe plus et moi je préfère la crème qui est plus légère à étaler.

Pour finir nous avons eu un atelier de conseils avec Docteur Isabelle Gardinal Galera (dermatologue) qui a répondu à nos questions (nous étions une dizaine de parents par groupes) et c’était vraiment top !
La gamme chez Ducray qui permet de soigner l’atopie est la gamme Dexyane, elle est spécialement conçue pour traiter les eczémas, irritations…
Pour commencer je vous conseille d’utiliser l’huile lavante protectrice, elle est utilisable dès la naissance et sa composition est top.
Puis hop on hydrate une fois par jour avec au choix, le baume (en hiver il est top car il enrobe bien la peau) ou la crème selon votre choix. Si vous prenez l’habitude de vous crème et/ou de crémer votre enfant une fois par jour (et pas juste lors des poussées) les crises et irritations vont s’espacer. Ici c’est un rituel, on fait le pommadage tous les soirs et du coup Alice adore me masser le dos (je pense l’embaucher ^^) et c’est un chouette moment que l’on partage à deux ♥
N’oubliez surtout pas que pour les peaux atopiques, une bonne hydratation quotidienne de la peau permet de renforcer la barrière hydrolipidique : ne soignez pas juste lors des poussées, mais hydratez quotidiennement pour les éviter.

Allez hop je vous laisse en image avec notre journée, c’était vraiment une belle expérience et je tenais à remercier tous les parents que j’ai pu rencontrer et bien sur, merci à Ducray x Mumtobeparty pour l’invitation ♥

 
Article réalisé en collaboration avec les laboratoires Ducray


Share: