27 juin 2015 69 Comments life

Il en faut peu pour être heureux

Je ne parle pas souvent de ma vie personnelle sur le blog, j’aime prendre le bon de ma semaine, des week-ends, les trouvailles pour en faire des photos et garder les choses positives. Je pense que c’est plus cool que de ressasser les choses négatives, ça me fais avancer et me motive.
Avec le temps je me suis rendue compte que j’étais plus à l’aise avec les images qu’avec les mots, je crois que c’est pour ça que j’aime autant les polaroids, ils peuvent retranscrire encore plus une émotion et sont plus forts qu’un long texte pour moi.
Mais aujourd’hui j’avais envie de vous dire merci.
Merci à l’avalanche de commentaires hier suite à la photo et au petit texte que j’ai posté sur Instagram. Ca m’a énormément touché ♥
Ca fait deux ans maintenant que Jeff a repris ses études afin de passer un Master de l’éducation et le CRPE, aka le concours pour devenir professeur des écoles.
Reprendre ses études à 35 ans n’est pas toujours une chose facile pour lui. Il a fallut s’intégrer dans une classe avec des élèves plus jeunes, faire les trajets tous les jours, rentrer tard le soir, réviser, se concentrer et passer moins de temps avec nous. Sans parler du côté matériel, des vacances passées à réviser, du stress des partiels et pour finir par un échec l’an dernier à l’oral du concours.
Alors cette année quand Jeff a décidé de continuer son Master et de repasser le concours on s’est posé la question du déménagement, partir dans une autre région ou un taux d’admission serait plus élevée. Après avoir beaucoup hésiter je l’ai poussé à retenter ici, je sais pas pourquoi j’ai eu un pressentiment au dernier moment et finalement je suis très contente d’avoir écouté ma petite voix…
Hier après avoir eu des montagnes russes dans mon ventre, des bouffées de stress toute la journée ( et faire 15000 fois “F5” et “CTRL F5″) son nom s’est affiché sur la liste.
C’est tellement, tellement cool que l’on ne réalise pas depuis hier, je suis tellement fière de lui, de ce qu’il a accompli ♥
Je suis contente que son travail et le soutient que l’on a pu lui apporter avec Alice ai payé.
On parle souvent d’accomplissement pour les femmes et ben aujourd’hui j’avais envie de mettre aussi la lumière sur le côté des hommes, car même si c’est plus dans les mœurs et les stéréotypes, ce n’est pas toujours facile pour un père de ne pas s’occuper de son enfant le soir pour travailler, d’avoir l’impression de passer à côté.
Je crois que ces deux années nous ont encore plus rapprochées tous les deux, ça a forgé notre couple et on n’en savoure que plus la vie, surtout quand on sait ce que c’est d’échouer et que l’on apprend à relativiser.
Au final l’important c’est la santé et l’amour, comme dirait Baloo ” il en faut peux pour être heureux” ♥

love
Merci à Jean pour cette photo volée ♥


Share: